Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Interférence des implants mammaire avec la détection des tumeurs par mammographie

Chirurgie plastique très demandée, l’augmentation mammaire par implants est pratiquée depuis presque 30 ans et elle a été toujours une source de polémiques entre chercheurs et médecins, concernant son impact sur la détection des cancers de la poitrine.

Plusieurs sont les recherches qui ont prouvé que la pose de prothèses en silicone ou de liquide physiologique perturbe le diagnostic des seins par mammographie. En d’autres termes, l’insertion de ce matériel médical devant ou avant les muscles pectoraux cache l’apparence d’une tumeur ou d’un kyste.

Cette théorie, a été récemment démentie par une étude scientifique publiée  dans la revue médicale Plastic and Reconstructive Surgery.

Les chercheurs ont testé sur 50 patientes atteintes d'un cancer du sein après une augmentation mammaire et 350 femmes atteintes aussi mais sans prothèses en silicone.

Les résultats de cette recherche ont déduit qu'au moment du diagnostic, les cancers ne soient pas étaient significativement plus petits chez les femmes ayant des implants mammaires: (taille moyenne de 1,4 centimètre), comparativement aux autres femmes (1,9 centimètre) et que le taux de détection du cancer par les mammographies de dépistage était plus faible que par palpation chez les femmes ayant des implants : 77,8%, comparativement à 90,7% des seins sans implants.

Les chercheurs ont aussi observé que les femmes ayant des implants étaient plus susceptibles de subir une biopsie-exérèse (qui consiste à éliminer la totalité d'une lésion) et moins une biopsie à l'aiguille guidée par imagerie. Ces femmes étaient majoritairement traitées par mastectomie, 73% contre 57%  et moins susceptibles de subir une oncoplastie (traitement de conservation du sein par l'ablation de la tumeur) 27% contre 43% que les autres femmes.

Pour conclure, cette chirurgie esthétique ne peut pas être un facteur bloquant pour le dépistage du cancer de la poitrine.

Les commentaires sont fermés.