Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Chirurgie esthétique et nouvelles technologies, une combinaison d’avenir

Attaquer et détruire la graisse, telle est la mission de tout bon chirurgien esthétique qui se respecte et qui souhaite satisfaire une patientèle soucieuse du détail et avide de perfections. Afin d’y parvenir nos chers plasticiens sont dotés d’un arsenal de méthodes et de techniques infaillibles pour terrasser amas graisseux et autres bourrelets disgracieux.  

Si à leurs débuts les chirurgiens avaient pour seuls outils leurs scalpels et leurs bistouris, de nos jours, les progrès technologiques et la recherche ont mis à leur disposition des systèmes aspiratoires extrêmement sophistiqués afin de réaliser des liposucions toujours plus précises et moins traumatisantes pour le patient.

A l'instar de la robotique chirurgicale, qui est au cœur d'une tendance de fond, voici la généralisation des techniques mini-invasives

Afin d’être encore plus efficace et plus précis, les chirurgiens utilisent des techniques révolutionnaires telle que la cryolipolyse, qui consiste à détruire les graisses par le froid. Dès leur congélation, les cellules sont automatiquement disloquées. Une fois cristallisées, les cellules adipeuses sont automatiquement éliminées par l’organisme. Cette technique non invasive, recommandée dans le traitement des petites surfaces, a conquis le monde de la chirurgie esthétique et prouver son efficacité en détruisant jusqu’à 30% de la masse graisseuse localisée sans le moindre coup de bistouri.

Une généralisation des techniques mini-invasives, qui a l'instar de la robotique chirurgicale, se développe pour le plus grand bonheur de patients souvent effrayés par la chirurgie et ses possibles complications.  

Si le froid a fait ses preuves, le monde de la chirurgie plastique découvre aussi les bienfaits de la chaleur. La radiofréquence fractionnée, qui provoque une rétraction cutanée par la chaleur, offre des résultats époustouflants sur certaines zones ciblées. Que dire de l’électro-lipolyse qui « électrocute » les cellules graisseuses par l’intermédiaire d’un courant électrique indolore.

Lorsque la science et la médecine combinent leurs efforts, cela aboutit à des projets extraordinaires d’innovation et frôlant la science-fiction. Le projet Matisse fait partie de ces développements alliant technologie, innovation et une bonne dose de génie.

Une alliance entre des ingénieurs de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts et Industries Textile et des chercheurs du CHRU de Lille a ainsi abouti à une nouvelle disposition de reconstruction mammaire, qui combine de la dentelle et une coque imprimée en 3D pour obtenir des bio-prothèses personnalisées.

Cela ne fait aucun doute, l’avenir de la médecine esthétique est étroitement lié aux avancées technologiques et à la recherche. On peut aisément imaginer qu’à l’avenir les interventions de chirurgie esthétique se dérouleront en temps réels pour des résultats instantanés.

Quand on connait les sommes d’argent astronomiques que génère ce secteur d’activité en pleine croissance et une espérance de vie toujours plus longue, la chirurgie esthétique semble promise à un bel avenir.

Les commentaires sont fermés.